Pourquoi avoir choisi Centreon?

L’idée de ce post est simplement de mettre sur le « papier », les 10 raisons qui ont fait que j’ai choisi Centreon et pas un autre système de monitoring, de supervision. Et comment j’ai choisi ce système pour, aujourd’hui, monitorer environ 200 hosts et quelques 800 services.

centreon_logo

La première question à se poser est:  » Qu’attend t-on d’un système de monitoring? »

 

Puis nous pouvons continuer avec ce genre de questions:

– Quel type de système doit-il surveiller?

– Comment doit-il alerter? De quelle manière?

– A-t-on besoin d’un historique des problèmes? A t’on besoin d’un graphique?

– Qui va utiliser ce système de supervision? Des administrateurs système? Des managers? Des DSI? Des utilisateurs?

– A-t-on des ressources prévues pour la mise en place de ce système? Plutôt ressource humaine ou financière?

– Est-ce-que l’on va surveiller nos quelques serveurs ou plutôt l’ensemble de la planète ^^?

– Avec ou sans agent?

– A-t-on besoin de rapport?

– A-t-on besoin de support? Oui, mais sous quelle forme? A quel prix?

 

 Les 10 raisons de mon choix pour Centreon:

1) son interface web

Cette raison est très simple, l’interface est facile d’accès,pour tout le monde.

Que ce soit pour les administrateurs système qui ont besoin de connaitre le status d’un serveur (via les recherches, les hostgroups, le tri,…) ou alors pour le DSI, qui veux juste un accès pour voir des graphiques sans avoir besoin de comprendre ou chercher à comprendre le fonctionnement de Centreon.

Cette interface est une vraie grande force comparée aux autres systèmes de monitoring.

2) sa communauté

C’est là que l’expérience et l’ancienneté de Nagios fait son chemin. Il y a beaucoup de monde qui ont basculé de Nagios à Centreon, tout en gardant les bases ainsi que les plugins de Nagios. Nous avons donc à faire à une communauté enrichie en expérience, en rapidité d’aide, avec des réponses claires, précises. Un forum qui répond encore plus vite que l’éclair^^ et une société, Merethis, qui permet d’avoir un suivi professionnel si le besoin se ressent. (Formation, consultant,…)

3) son moteur, Nagios

Nagios, un moteur robuste qui n’a plus besoin de faire ses preuves. Une communauté énorme, des plugins de tous les cotés… Il devient vieux, mais tant pis… Centreon a sortit son « nagios », Centreon Engine. Qui fonctionne avec les plugins Nagios 🙂

4) ses modules supplémentaires

Il en existe beaucoup, et ils sont vraiment bien pratique. Que ce soit ceux fournit par Merethis, ou alors ceux de la communauté, ils donnent à Centreon un vrai plus… Personnellement, j’utilise Nagvis qui me permets d’afficher sur un grand écran le status de nos serveurs, PDF Reports, ou encore Centreon Discovery, qui nous facilite la vie et bien sûr Centreon CLAPI.

5) sa gestion des droits utilisateurs

Cela va de soit, on ne va pas donner tous les droits à tout le monde. Le DSI se fou complètement de savoir comment est configuré votre Centreon. Un développeur a besoin de voir comment se comporte son serveur d’application ou sa base de données quand il génère des requêtes… Les ACL sont là pour simplifier l’utilisation de Centreon.

6) ses graphiques temps réel

Ahhh… les développeurs font surcharger le serveur!! Il y a trop de requêtes sur notre SAN! Voilà à quoi servent les graphiques… 🙂

7) sa rapide évolution

En regardant un peu l’historique des versions de Centreon, et leur change log… On peut sans problème se dire que l’on n’est pas avec un produit dormeur… ou enterré. Ça rassure!

8) sa capacité de monitorer sans agent dans la plus part des cas

Le nombre de plugins Nagios utilisant le SNMP ou le WMI est vraiment impressionnant! On peut quasi tout monitorer avec ceux ci, seul quelques besoin un peu « spéciaux » nous obligent à utiliser des agents de type NSClient++. C’est le type de raison qui plait aux DSI, ne pas surcharger les serveurs d’agents…

9) une installation facilité grâce à CES (Centreon Entreprise Server)

Merethis et la communauté fournissent un fichier .iso, ainsi qu’une appliance virtuelle qui facilite l’installation du système de supervision. Tout y est configuré de base sans trop mettre les mains dans le cambouis. Ne venant pas du monde Linux, cela m’a permis de mettre en place Centreon très rapidement. Je recommande cette voie pour toutes les personnes souhaitant découvrir Centreon .

10) La dixième qui manquait, par #Cedric_Temple

sa licence / son ouverture
ses performances
sa couverture fonctionnelle large sans être (trop) usine à gaz

 Si vos avis diffèrent, n’hésitez pas à en discuter!

5 comments on “Pourquoi avoir choisi Centreon?”

    • matthieu Répondre

      Salut, j’avais effectivement regardé EyesOfNetwork à l’époque où j’ai implémenté Centreon, et j’ai eu l’impression d’être mieux « entouré » via la communauté Centreon. Après, c’est une question de « feeling ». Et toi? Qu’utilises tu? Quels sont les points négatifs de l’un par rapport à l’autre?

Laissez un commentaire